Enjeux du territoire

La gare de Bruxelles-Midi, terminal des trains à grande vitesse et important pôle intermodal (train, métro, tram, bus) de la Région de Bruxelles-Capitale, se situe au cœur d’un territoire en plein renouvellement urbain. Les connexions internationales, nationales, métropolitaines et locales, ainsi que les projets privés qui s’y multiplient, ont placé ce territoire au centre des attentions de la Région de Bruxelles-Capitale. Depuis l’arrivée des premiers TGV dans les années 90, il constitue l’une des grandes zones stratégiques régionales.

Avec l’adoption du Schéma directeur Midi, le 14 janvier 2016, ce territoire est entré dans une nouvelle phase de développement pour relever une série de grands défis.

[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"1879","attributes":{"class":"media-image","id":"19","typeof":"foaf:Image"}}]]

Mixité fonctionnelle et renforcement de la fonction résidentielle

Le quartier de la gare ne doit pas être un quartier spécialisé mais il doit accueillir toutes les fonctions de la ville: logement, activités et équipements. La mixité fonctionnelle doit y être renforcée à toutes les échelles, depuis celle du quartier jusqu’à celle du bâtiment. La réintroduction importante de logements et de fonctions qui y sont liées permettra de réintégrer les quartiers proches de la gare dans le tissu urbain des communes d’Anderlecht, de Saint-Gilles et de la Ville de Bruxelles. Cela apportera également une réponse à la demande forte de logements en Région bruxelloise. 

br
[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"1876","attributes":{"class":"media-image","id":"20","typeof":"foaf:Image"}}]]

Animation du quartier

Le renforcement de la mixité fonctionnelle, notamment de la fonction commerciale et de la présence d’équipements culturels, et le renforcement de l’attention portée à l’animation des rez-de-chaussée permettront de favoriser une animation continue du quartier, en journée comme en soirée, la semaine comme le week-end.

Le réaménagement des espaces publics, l’organisation d’évènements culturels ou encore l’installation d’œuvres d’art dans l’espace urbain contribueront également à l’animation du quartier.

br
[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"1878","attributes":{"class":"media-image","id":"2","typeof":"foaf:Image"}}]]

Connexion aux quartiers

Située à 15 minutes à pied de la Grand-Place, la gare du Midi se trouve à l’une des entrées du centre-ville de Bruxelles et à proximité des maisons communales d’Anderlecht et de Saint-Gilles. Les grands développements urbains autour du pôle créatif du Wiels, à Forest, et sur le Territoire du canal sont également très proches. Le maillage entre ces différents pôles et la recherche de synergies permettront une connexion forte de la gare avec les quartiers voisins.

br
[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"1862","attributes":{"class":"media-image","id":"22","typeof":"foaf:Image"}}]]

Visibilité et lisibilité

Aujourd’hui peu perceptible dans le paysage urbain, la gare de Bruxelles-Midi, équipement structurant et nœud majeur de transports publics, doit être rendue plus visible dans la ville et plus ouverte sur les quartiers riverains. C’est un enjeu pour améliorer son accessibilité et pour valoriser l’image de cette porte d’entrée de la Région auprès des différents publics qui la fréquentent (local, régional, national et international).

La réorganisation des cheminements et de la signalétique dans la gare, le pôle intermodal et le quartier participeront à une plus grande lisibilité de ces espaces. Le pôle intermodal doit également être reconfiguré pour améliorer son confort d’usage pour tous les voyageurs.

br
[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"1866","attributes":{"class":"media-image","id":"23","typeof":"foaf:Image"}}]]

Équipements

En tant qu’équipement majeur de transports, la gare peut fédérer un ensemble de services attractifs pour les voyageurs, mais aussi pour les habitants du quartier et pour les Bruxellois en général. L’implantation, dans la gare et autour d’elle, d’équipements locaux et régionaux permettra de renforcer son rôle de polarité urbaine et ses liens avec la ville.

br
[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"523","attributes":{"class":"media-image","id":"24","typeof":"foaf:Image"}}]]

Le piéton, usager prioritaire du quartier

Trop souvent congestionnée aux environs de la gare, la circulation automobile doit être apaisée, tout en reconfigurant l’espace public et en donnant la priorité au piéton.

br
[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"1873","attributes":{"class":"media-image","id":"25","typeof":"foaf:Image"}}]]

Espaces publics

L’aménagement des espaces publics ceinturant la gare doit être repensé afin de favoriser leur convivialité, d’accueillir une multiplicité d’usages (marché, foire du Midi, usages temporaires, évènements...) et de relier les quartiers limitrophes. La bonne gestion future de ces espaces publics doit également être au cœur des préoccupations.

br
[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"1327","attributes":{"class":"media-image","id":"26","typeof":"foaf:Image"}}]]

Surmonter les grandes barrières

Les voies ferrées et la Petite Ceinture constituent des barrières infrastructurelles lourdes qui entravent les liens et échanges entre les quartiers. Il faudra parvenir à adoucir ces ruptures et intégrer ces grandes infrastructures.

br
[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"2094","attributes":{"class":"media-image","id":"27","typeof":"foaf:Image"}}]]

Concertation

Les acteurs du quartier sont rassemblés pour contribuer à un développement ambitieux et qualitatif du quartier répondant aux grands défis énoncés ci-avant.

br
[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"1298","attributes":{"class":"media-image","id":"28","typeof":"foaf:Image"}}]]

Gestion

La maintenance, la propreté et l’animation des espaces publics du quartier nécessitent une gestion coordonnée de ceux-ci pour un meilleur service à l’usager.

br